RT América : bienvenu chez les rouges

screen_shot_2014-10-09_at_22-27-55_1_

CC0

Poutine, ce bon vieux despote, n’a pas fini de nous surprendre. RT America, la version US de sa chaîne de propagande internationale, est l’antre de l’ultra-progressisme.

RT est souvent ce dont la fachosphère rêve depuis des années, parfois une simple chaîne d’info pas trop conne et parfois carrément l’antichambre de la gauche de gauche. Cette dernière version de RT vous avez échappée ? Normal, elle est diffusée là où on s’y attend le moins : aux États-Unis. Welcome chez RT America.

L’anneau de feu entre les dents

is_this_tomorrow

CC0

Même si pour Rue 89, RT n’est que le creuset de tous les conspirationnistes proRusses, la version ricaine en est assez loin. Même s’il faut bien reconnaître qu’elle n’est pas la plus critique de Poutine mise à par une exception remarquée.

Tout d’abord, est-ce que vous connaissez The Ring of Fire ? C’est le pendant radio et podcast de The Young Turks. Ayant sûrement conscience qu’ils toucheront plus de monde à la télé et sur YouTube, cette association d’ultra-progressistes à fait main basse sur la version américaine de RT. Les membres de The Ring Of Fire animent une bonne partie des contenus éditoriaux de la chaîne. Cela va du Show politique traditionnel avec Thom Hartmann

au présentateur attitré Ed Shultz

en passant par leur propre Late Show « Redacted Tonight » (notez les initiales…) avec Lee Camp

sans compter les coups de gueule récurrents de Farron Cousins (interviewant ici Mike Papantonio, le créateur principal de The Ring Of Fire)  et une Abby Martin partie en 2015.

Ces personnes représentent l’antithèse de tout ce à quoi on associe RT en Europe :  elles sont farouchement anti-Trump, pro-Sanders et sur tous les fronts sociaux-politiques de leur pays, de Black Lives Matters à Standing Rock.

RT ou la stratégie de l’obscurité

Comment expliquer cette dichotomie entre la version américaine et la version européenne ?

C’est un article de Ned Resnikoff dans Slate qui peut nous donner une éventuelle réponse. Dans son article, il essaie de comprendre d’où viens cette tendance récente à l’enfumage décomplexé et pense en avoir trouvé la source : Vladislav Surkov. Ce proche conseiller de Poutine a érigé en stratégie politique l’art de la confusion permanente afin de mieux gérer et contrôler. C’est ce qu’il a appliqué en Ukraine et c’est ce qu’applique à la lettre son disciple et homologue américain Steve Bannon actuellement.

Il n’y a alors qu’un pas pour faire le lien avec le grand écart opéré par RT des deux côtés de l’atlantique. La chaîne donne aux fachos chez les tenants des « droits de l’Homme » et donne aux « rouges » chez les tenants du capitalisme, son but étant seulement d’épaissir l’écran de fumée derrière lequel veut rester caché son patron.

Dans tous les cas et en toute connaissance de cause, il est difficile de bouder son plaisir quand on voit les gars de The Ring Of Fire s’exprimer ou voir Larry King (!?) écouter Cenk Uygur lui affirmer droit dans ses bottes que la jeunesse américaine n’a plus peur du socialisme.

Commentez et partagez si vous trouvez que ça en vaut la peine. Vous pouvez aussi me suivre ici et . Enfin, si vous trouvez cet article nul, expliquez-moi pourquoi, ça m’améliorera.

Une réflexion sur “RT América : bienvenu chez les rouges

  1. Pingback: Envie de brouter ailleurs – Coco Pop

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s