Short Nouvelle #24 – Jours heureux

smiley-2055624_960_720

Cette aube-là, le Soleil avait du mal à se lever. Il avait dû se retenir d’éternuer toute la nuit, car il avait conscience des conséquences désastreuses que cela entraînerait. Mais il n’en pouvait plus et saisit une planète au hasard pour s’en servir de mouchoir. Cela fit un bruit terrible. Une fois décongestionné, il reposa discrètement la planète. Il fit semblant de ne pas remarquer qu’il était responsable de l’extinction totale d’une espèce. Il s’en moquait, il savait qu’une autre en prendrait la place. Il put enfin dormir. Il est heureux.

*

Ce matin-là, il se leva et se rendit compte qu’il n’avait plus de café. Très énervé, il fracassa la cafetière au sol. Encore en chaussette, il marcha sur un bout de verre et s’ouvrit le pied. Il s’assit et se mit à pleurer en constatant la nullité de ce début de journée. Il saisit son téléphone et en fit une story sur Snapchat qui devint immédiatement virale. Par la suite, il créa sa chaîne YouTube et eut même un featuring avec un vidéaste connu. Il est heureux.

*

Cet après-midi-là, elle attendait toujours les résultats du concours. Elle se morfondait devant son écran d’ordinateur en rafraîchissant la page du site de l’école toutes les deux minutes. C’est vers quinze heures qu’elle apprit qu’elle ne serait pas admise. Adieu ses rêves, ses parents ne voudraient jamais lui payer une autre année d’école préparatoire. À la rentrée, elle dut trouver un travail mal payé. Elle y rencontra une âme sœur avec qui elle réalisa ce dont elle n’avait jamais osé rêver. Elle est heureuse.

*

Ce soir-là, plusieurs amis étaient en train de boire quelques verres dans un bar parisien. Ils étaient des rires parmi d’autres rires. L’un d’entre eux trébucha en voulant imiter l’attitude d’un chat qu’il avait vu dans une vidéo et tomba à la renverse. Son crâne heurta violemment le coin du comptoir. Son coma dura trois ans. À son réveil, il était devenu célèbre. Une page Facebook lui était dédiée et était suivie par près d’un million de personnes. Il n’avait que très peu de séquelles. Il est heureux.

*

Cette nuit-là, elle se demanda vraiment pourquoi elle avait couché avec cette personne. Elle l’observait ronfler bruyamment à côté d’elle, ce qui avait pour effet de faire bouger ce corps bien en dessous de ses standards de beauté. Son dégoût d’elle et de l’autre fut si fort qu’elle vomit. Elle observa le rejet de son estomac avec effroi et s’enfuit. De retour chez elle, elle s’empara d’une toile vierge et composa un nouveau tableau. Ce fut sa première œuvre abstraite. Sa première œuvre vendue. Elle est heureuse.

*

Ce crépuscule-là, la Lune n’avait pas du tout envie d’aller travailler. Marre d’être une ampoule blafarde au service d’une planète ingrate. Elle décida alors de prendre des vacances pour la première fois et d’aller faire un tour dans le cosmos. Mais avant de partir, elle réalisa qu’elle risquait de rencontrer cet imbécile de Soleil. Elle n’avait pas du tout envie de l’entendre pérorer alors qu’elle était au moins aussi importante que lui dans la création de la vie. Elle reprit son poste avec fierté. Elle est heureuse.

Vous pouvez commenter, partager et aussi me suivre sur Twitter et Facebook.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s