Une bouteille à la mer

© THOMAS WIECK / AFP

Salut internet !

Tu vois, je suis là. Tu n’avais rien demandé, mais j’avais envie de prêcher dans ton désert, dont acte.

Peut-être qu’il y aura des images. Peut-être qu’il y aura des vidéos. Peut-être qu’il n’y aura rien. Peut-être que je n’aurais qu’envie de vomir ces mots dans ce nouveau journal qui n’a rien d’intime.

Un peu de rage, de compassion et d’admiration.

Dire que les épisodes IV, V et VI sont moins bien que les autres. Dire que Marx, même s’il est un peu zombifié, n’est pas encore mort. Dire que la nostalgie des vieux jeux vidéo m’emmerde. Dire que je suis hétéro uniquement parce que le masculin me dégoûte.

Je vais essayer de ne pas me brider. Je vais essayer de ne pas trop réfléchir aux conséquences de mes écrits insignifiants. Je vais essayer de m’amuser ici autant que je le voudrais dans ma vie.

À demain ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s