Peut-on être un homme féministe ?

women-54433_960_720

Comment aider quand nous ne sommes pas concernés par les causes que l’on défend ?

Cela fait maintenant plusieurs années que je m’intéresse aux féminismes et que j’ai avalé la pilule rouge. Le monde se révèle depuis tel qu’il est vraiment : dominé exclusivement par le masculin érigé en tant que modèle systémique. J’en étais bien un peu conscient avant, mais j’étais plus concentré sur les luttes économiques. Puis j’ai vu une vidéo, puis deux, puis trois… j’ai commencé à lire les sources, les articles, beaucoup d’articles, des témoignages, etc. Bref, cela m’a permis de comprendre que le féminisme n’était pas qu’une question d’égalité homme-femme.

Au bout d’un moment, comme pour toute personne désirant aller plus loin dans un domaine qui le passionne ou le préoccupe, se pose la question de la pratique. Et en ce qui concerne les luttes pour les droits des femmes, le fait de ne pas être directement concerné m’a posé un problème évident : comment aidé les opprimées tout en étant issu des oppresseurs ? Ce questionnement peut aussi se poser en ce qui concerne la défense des droits LGBTQ+ ou la lutte active contre le racisme (sans considérer l’autre comme un(e) pote que l’on doit protéger…).

J’aurais beau m’autoproclamer féministe, anti-sexiste ou proféministe, cela ne restera que des mots qui, de surcroît, ne doivent en rien servir de sésame. J’aurais beau être un « allié », j’aurais toujours l’impression de débarquer dans une assemblée de femmes féministes comme si je m’incrustais dans une réunion anti-suprématiste avec une tunique à capuche en pointe. Du coup, que puis-je faire pour que toute la haine de ce que je représente soit enfin bénéfique à autre chose que de laisser des com’ de nice guy sur le compte Twitter d’une féministe de la 3e génération ? Que faire à part me vautrer dans mes larmes de mâle en attente d’un cookie ? Que faire à part couper la parole des femmes pour qu’elle comprenne bien que je ne suis pas comme tous les hommes ?

Heureusement, après avoir réalisé grâce à d’autres lectures que j’étais à deux doigts de devenir un pro-fem, j’ai commencé à prendre conscience qu’il serait temps que je foute la paix aux opprimé-e-s. Qu’ils-elles n’ont pas besoin d’un sauveur hétéro-cis-blanc. Que je ne suis pas indispensable. Que je dois commencer à mon échelle et arrêter de vouloir piquer celle du voisin parce qu’elle va plus haut. Et que le meilleur moyen de les aider ce serait enfin de m’attaquer au problème d’origine : moi-même et ceux qui me ressemblent.

Peut-être que tout cela me rassure au fond et me permet de pas trop m’impliquer, c’est possible, mais cela a au moins le mérite de ne plus me laisser dans la perplexité inactive. Je crois donc que le mieux que je peux faire pour l’instant est de comprendre mes privilèges, de les accepter et d’être prêt à m’en défaire. Je peux aussi m’occuper des autres gars mal dégrossis (ou déconstruits) qui, comme moi, ont du mal à fermer leur gueule. Et accepter, finalement, que les concerné-e-es ne serviront pas à me déculpabiliser de mon manque d’intégration militante. Quant aux autres façons d’agir, si vous avez des pistes, je suis preneur…

 Sources non exhaustives :

De colère et d’espoir – Alliés masculins: féministes ou proféministes ?

Singulier masculin – Changer les hommes

Genre ! – Pourquoi les hommes (cisgenres) devraient-ils être féministes?

Crêpe Georgette – Les hommes qui voudraient s’intéresser au féminisme

Crêpe Georgette – Hommes et féminisme

Patric Jean (Mediapart) – Hommes et féministes: une mode contre-productive?

Hyènes En Jupons – Fréquenter des hommes «pro-féministes»: méfiez-vous !

Comment peut-on être féministe ? – Les hommes qu’on aime, leur « féminisme », notre défaite

Vous pouvez commenter, partager et aussi me suivre sur Twitter et Facebook.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s