Short Nouvelle #26 – Tellement parfait

pexels-photo-213117

J’ai toujours réussi. Tout le temps. À n’importe quel moment de ma vie. Je pesais 4,3 kg à ma naissance. Le docteur n’a même pas eu le temps de me claquer les fesses que je hurlais déjà mon existence. À huit mois, je marchais. À vingt mois je prononçais ma première phrase construite. À deux ans j’utilisais les toilettes des grands. À trois ans, je savais compter jusqu’à mille et à quatre ans, je lisais mon premier Oui-Oui. J’ai sauté deux classes et à six ans j’étais en CE2.

J’ai eu mon bac à treize ans et un double diplôme d’ingénieur (informatique et physique-chimie) à dix-sept ans. J’ai créé ma première société à seize ans et j’ai gagné mon premier million à dix-huit ans. À vingt ans, je dirigeais plus de 2000 personnes. Quinze ans plus tard, j’étais une des personnalités les plus influentes au monde et le suis encore aujourd’hui. Je suis tellement compétent dans une multitude de domaines qu’on me soupçonne d’être omniscient. Je me le demande parfois aussi.

Je ne suis pas seulement un génie, je suis aussi très sociable. J’ai atteint le nombre limite d’amis sur Facebook. J’ai trois millions de followers sur Twitter et 400 000 abonnés YouTube alors que je n’ai jamais posté de vidéo personnelle. Je ne dois ma notoriété qu’à moi seul et mon incroyable intelligence. Je ne crois ni en Dieu ni à la chance : ce que j’ai accompli je ne le dois à personne. Au contraire, c’est malgré l’incompétence de l’immense majorité que j’ai réussi.

Je ne serais pas tout à fait honnête si je ne parlais pas aussi de ma parfaite condition physique. Je mesure 1,80 m pour 75 kg. J’ai remporté plusieurs titres amateurs : de l’athlétisme à la natation en passant par la course automobile. Je tiens également à préciser que je n’ai jamais eu besoin de chirurgie et qu’à presque cinquante ans, on m’en donne encore trente. Je ne crois pas non plus en une génétique particulièrement heureuse, je suis seulement un battant. J’ai tout simplement conquis mon propre corps.

Et malgré la médiocrité de mes contemporains, je sais être extrêmement généreux. Le nombre d’associations caritatives auxquelles mon nom est associé est tel que je ne saurais le donner. Cancer, sida, maladies rares, enfance, éducation, sport, pauvreté, écologie, etc. Je les ai toutes. Je sais que tout le monde n’est pas aussi performant que moi et qu’on est obligé d’aider les faibles, même s’ils sont toujours responsables de leur condition. C’est ma part du contrat social, aussi injuste soit-il.

Je ne peux pas terminer sans évoquer mes apports fondamentaux au monde intellectuel. Mes ouvrages se sont vendus en plusieurs millions d’exemplaires et sont traduits en 48 langues. Mon livre « Je suis une merveille » est la quatrième meilleure vente de tous les temps, juste après le Coran et juste avant Dickens. Il va sans dire que, malgré les rumeurs, je les ai tous écrits seul. Mais je comprends la jalousie : je suis un défi pour l’humanité, car personne n’est à ma hauteur.

Vous pouvez commenter, partager et aussi me suivre sur Twitter et Facebook en cliquant ici et .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s