Short Nouvelle #27 – Eux

-I_nearly_cut_my_finger_off,_cutting_sardines_the_other_day.-_7_year_old_Byron._Eastport,_Me._-_NARA_-_523459

Vous savez, docteur, depuis que je Les vois — et je sais bien que je ne suis pas la seule — je n’arrive plus à savoir si je suis morte ou vivante. Je veux dire par là que la réalité autour de moi s’est complètement déformée. Comme si j’étais en permanence en train de vivre un rêve — pas un cauchemar — éveillé. Et j’en ai parlé aux autres, mais personne n’avait l’air de ressentir la même chose. Vous, vous devez savoir, vous connaissez tout le monde et tout le monde Les voit. Non ?

Bon, vu votre tête, j’ai l’impression que vous ne pouvez pas en parler… D’ailleurs vous n’avez pas beaucoup ouvert la bouche depuis que je suis arrivée. Je suis en train de vous expliquer que je ne sais même pas si notre conversation a réellement lieu et vous ne dites rien. Ce n’est pas pour critiquer, mais ce n’est pas très rassurant. C’est quoi, un truc de psy ? Si c’était ça que je voulais, je serais allée en voir un… Pardon ? Euh, non, je n’ai pas soif, merci… Pourquoi ? J’ai l’air déshydraté ?

Au moins, je sais que vous m’écoutez maintenant… enfin… que vous faites attention à moi, en tout cas. C’est dingue à quel point les gens n’osent plus rien se dire depuis qu’Ils sont apparus. C’est comme si on avait tous honte du même truc et qu’on n’osait pas se l’avouer. D’où ce problème que je dois avoir avec ma réalité… Ah ah ! Ça a l’air de marcher votre méthode ! Bref… Toujours est-il que ce n’est pas ça qui va réellement arranger mon problème à la base.

Car si je suis venu vous voir, ce n’est pas seulement pour parler, en fait… Je sais très bien pourquoi vous m’avez demandé si j’avais soif. C’est parce que vous savez qu’Eux ils n’ont jamais soif. Ni faim. Ni rien. Mais malgré ce que vous croyez — comme beaucoup d’autres aussi, hein, je ne suis pas dupe — je ne suis pas comme Eux. Et c’est pour ça que je voulais vous voir, pour que vous puissiez dire aux autres que je n’en fais pas partie. Déjà que j’ai eu un mal de chien à m’intégrer avant qu’Ils débarquent…

Du coup, je suppose qu’il doit y avoir un truc à faire, une prise de sang, un test ADN, je ne sais pas ? Comment ça, non !? Vous rigolez ! Comment vous faites alors pour savoir ? Mais attendez… Vous en êtes Un, c’est ça ? Oh merde, je ne le crois pas… Ils sont vraiment partout… Ne me touchez pas ! Non, je ne me calmerai pas ! Je vais vous dénoncer à tout le monde ! Comme ça ils verront bien que je ne suis pas comme Vous ! Enfoiré ! Ah ah ! Comme quoi vous m’aurez aidé, finalement.

Bon, je vais y aller maintenant. Ça m’a fait du bien de crier. Désolée pour l’insulte. Mais vous admettrez que depuis qu’Ils sont là, rien ne va plus, même si je sais qu’il faut que j’accepte cette nouvelle réalité. Non, non, je vous promets que je n’agresserai plus personne, je n’ai pas envie de retourner en taule. Oui, je prendrai bien les nouveaux cachets, en espérant qu’ils seront plus efficaces que les précédents… Allez, à la semaine prochaine, docteur. Portez-vous bien.

Vous pouvez commenter, partager et aussi me suivre sur Twitter et Facebook en cliquant ici et .

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s